BEGIN:VCALENDAR VERSION:2.0 PRODID:-//199.59.247.110//NONSGML kigkonsult.se iCalcreator 2.26.9// CALSCALE:GREGORIAN METHOD:PUBLISH X-FROM-URL:https://cbit-madagascar.mg X-WR-TIMEZONE:Europe/Paris BEGIN:VTIMEZONE TZID:Europe/Paris X-LIC-LOCATION:Europe/Paris BEGIN:STANDARD DTSTART:20211031T030000 TZOFFSETFROM:+0200 TZOFFSETTO:+0100 RDATE:20221030T030000 TZNAME:CET END:STANDARD BEGIN:DAYLIGHT DTSTART:20210328T020000 TZOFFSETFROM:+0100 TZOFFSETTO:+0200 RDATE:20220327T020000 TZNAME:CEST END:DAYLIGHT END:VTIMEZONE BEGIN:VEVENT UID:ai1ec-1106@localhost/cbitwp DTSTAMP:20210805T100255Z CATEGORIES: CONTACT: DESCRIPTION:La lutte contre la dégradation forestière et la protection de l ’environnement ainsi que la gestion durable des ressources naturelles du p ays figurent parmi les priorités du Ministère. La mise en place d’une usin e de transformation et de valorisation de déchets à Antsarimasina constitu e un moyen pour promouvoir l’économie verte et lutter contre la pollution dans la ville de Toamasina. À l’heure actuelle\,\nles travaux entrent dans la dernière phase de construction. L’usine est prévue fonctionner avant l a fin de cette année 2020.\nL’usine est dotée d’équipements innovants resp ectueux de l’environnement et permettra de traiter jusqu’à 20 tonnes de dé chets par jour pour la fabrication de charbon et engrais écologiques. Cett e usine contribuera à lutter contre la dégradation de l’environnement mais génèrera également des retombées économiques positives pour la population locale à travers la création d’emplois verts.\nLa mise en place de ce cen tre de traitement de déchets permettra de diminuer la pression exercée sur la forêt de l’Est à cause de la production de charbons ou de bois-énergie . Les charbons produits par l’usine pourront couvrir les besoins de la pop ulation à Toamasina.\nLe Ministère entend également mettre en place d’autr es infrastructures de traitement de déchets à Antsiranana et à Antananariv o. Ces initiatives entrent dans la vision du MEDD à instaurer des villes d urables tout en luttant contre le changement climatique. DTSTART;VALUE=DATE:20200101 DTEND;VALUE=DATE:20210101 SEQUENCE:0 SUMMARY:LE CENTRE DE TRI ET DE VALORISATION DES DÉCHETS À ANTSARIMASINA TOA MASINA SERA OPÉRATIONNEL D’ICI LA FIN DE L’ANNÉE 2020 X-COST-TYPE:free X-WP-IMAGES-URL:thumbnail\;https://cbit-madagascar.mg/wp-content/uploads/20 20/07/250720-centre-de-tri-300x169.jpg\;300\;169\,medium\;https://cbit-mad agascar.mg/wp-content/uploads/2020/07/250720-centre-de-tri-300x169.jpg\;30 0\;169\,large\;https://cbit-madagascar.mg/wp-content/uploads/2020/07/25072 0-centre-de-tri-300x169.jpg\;300\;169\,full\;https://cbit-madagascar.mg/wp -content/uploads/2020/07/250720-centre-de-tri-300x169.jpg\;300\;169 X-ALT-DESC;FMTTYPE=text/html:\\n\\n\\n\\n\\n

La lutte contre la dégradation fo restière et la protection de l’environnement ainsi que la gestion durable des ressources naturelles du pays figurent parmi les priorités du Ministèr e. La mise en place d’une usine de transformation et de valorisation de dé chets à Antsarimasina constitue un moyen pour promouvoir l’économie verte et lutter contre la pollution dans la ville de Toamasina. À l’heure actuel le\,

\n

les travaux entrent dans la derniè re phase de construction. L’usine est prévue fonctionner avant la fin de c ette année 2020.

\n

L’usine est dotée d’éq uipements innovants respectueux de l’environnement et permettra de traiter jusqu’à 20 tonnes de déchets par jour pour la fabrication de charbon et e ngrais écologiques. Cette usine contribuera à lutter contre la dégradation de l’environnement mais génèrera également des retombées économiques posi tives pour la population locale à travers la création d’emplois verts.

\n

La mise en place de ce centre de traitement de déchets permettra de d iminuer la pression exercée sur la forêt de l’Est à cause de la production de charbons ou de bois-énergie. Les charbons produits par l’usine pourron t couvrir les besoins de la population à Toamasina.

\n

Le Ministère e ntend également mettre en place d’autres infrastructures de traitement de déchets à Antsiranana et à Antananarivo. Ces initiatives entrent dans la v ision du MEDD à instaurer des villes durables tout en luttant contre le ch angement climatique.

\n
< /HTML> END:VEVENT BEGIN:VEVENT UID:ai1ec-1101@localhost/cbitwp DTSTAMP:20210805T100255Z CATEGORIES: CONTACT: DESCRIPTION:Dans le cadre de l’élaboration du Plan Régional de Développemen t\, une délégation constituée par le Gouverneur de la Région Atsinanana ai nsi que des Directeurs régionaux de différents départements ministériels o nt effectué une consultation dans les districts de Brickaville\, de Vatoma ndry et de Mahanoro. La protection de l’environnement ainsi que la promoti on des activités de production de la population locale figurent parmi les axes prioritaires considérés afin de contribuer au développement de la rég ion.\nA travers ces descentes sur terrain\, les points de vue et suggestio ns des communautés locales seront considérées dans la mise en œuvre du pla n de développement de la région. L’équipe de la DREDD Atsinanana a égaleme nt profité de ces rencontres pour sensibiliser la population sur la protec tion de l’environnement et la lutte contre les feux.\nPar ailleurs\, afin de lutter contre le changement climatique et protéger les bassins versants \, l’équipe de la DREDD et la population locale ont effectué le reboisemen t de 25 000 jeunes plants à Ambodivoangy Ilaka-Est et à Betsizaraina Mahan oro. L’équipe a procédé à un reboisement utile priorisant les arbres fruit iers\, le bois-énergie ainsi que les arbres autochtones et exotiques. Le r eboisement a été effectué grâce à l’appui de l’UNICEF\, du PACARC et du GE F. DTSTART;VALUE=DATE:20200102 DTEND;VALUE=DATE:20240309 SEQUENCE:0 SUMMARY:LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE: REBOISEMENT DE 25 000 JEUNES PLANTS DANS LA RÉGION ATSINANANA X-COST-TYPE:free X-WP-IMAGES-URL:thumbnail\;https://cbit-madagascar.mg/wp-content/uploads/20 20/09/AFRICE-150x150.jpg\;150\;150\;1\,medium\;https://cbit-madagascar.mg/ wp-content/uploads/2020/09/AFRICE-300x225.jpg\;300\;225\;1\,large\;https:/ /cbit-madagascar.mg/wp-content/uploads/2020/09/AFRICE.jpg\;1024\;768\; X-ALT-DESC;FMTTYPE=text/html:\\n\\n\\n\\n\\n

Dans le cadre de l’élaboration du Plan Régional de Développement\, une délégation constituée par le Gouverneur de la Région Atsinanana ainsi que des Directeurs régionaux de différents départements ministériels ont effe ctué une consultation dans les districts de Brickaville\, de Vatomandry et de Mahanoro. La protection de l’environnement ainsi que la promotion des activités de production de la population locale figurent parmi les axes pr ioritaires considérés afin de contribuer au développement de la région.

\n

A travers ces descentes sur terrain\, les points de vue et suggestio ns des communautés locales seront considérées dans la mise en œuvre du pla n de développement de la région. L’équipe de la DREDD Atsinanana a égaleme nt profité de ces rencontres pour sensibiliser la population sur la protec tion de l’environnement et la lutte contre les feux.

\n

Par ailleurs\, afin de lutter contre le changement climatiqu e et protéger les bassins versants\, l’équipe de la DREDD et la population locale ont effectué le reboisement de 25 000 jeunes plants à Ambodivoangy Ilaka-Est et à Betsizaraina Mahanoro. L’équipe a procédé à un reboisement utile priorisant les arbres fruitiers\, le bois-énergie ainsi que les arb res autochtones et exotiques. Le reboisement a été effectué grâce à l’appu i de l’UNICEF\, du PACARC et du GEF.

\n END:VEVENT BEGIN:VEVENT UID:ai1ec-2549@cbit-madagascar.mg DTSTAMP:20210805T100255Z CATEGORIES: CONTACT: DESCRIPTION:Dans le cadre de la prochaine campagne de reboisement\, l’assoc iation des exploitants forestiers du District de Fandriana a mis en place des pépinières dans le fokontany de Tsimialona\, le samedi 22 août dernier . Les représentants des autorités locales dont le Chef du District de Fand riana\, la DREDD Amoron’i Mania\, le Représentant de la Commune Urbaine de Fandriana ainsi que le Député élu dans le district de Fandriana ont honor é de leur présence l’événement.\nLe Ministère entend promouvoir une économ ie verte répondant aux besoins de la population locale tout en veillant à la protection de l’environnement à Madagascar. Dans ce sens\, la responsab ilisation et la participation des exploitants forestiers dans les campagne s de reboisement sont de rigueur afin de veiller à la durabilité de leurs activités et des ressources forestières à exploiter. Pour leur part\, l’as sociation des exploitants forestiers du District de Fandriana prévoit de r eboiser 380 000 jeunes plants pour la campagne de reboisement 2020-2021.\n  \n  DTSTART;VALUE=DATE:20200103 DTEND;VALUE=DATE:20220101 SEQUENCE:0 SUMMARY:RÉGION AMORON’I MANIA: PRÉPARATION DE LA PROCHAINE CAMPAGNE DE REBO ISEMENT PAR LES EXPLOITANTS FORESTIERS X-COST-TYPE:free X-WP-IMAGES-URL:thumbnail\;https://cbit-madagascar.mg/wp-content/uploads/20 20/07/230720-reboisement-300x225.jpg\;300\;225\,medium\;https://cbit-madag ascar.mg/wp-content/uploads/2020/07/230720-reboisement-300x225.jpg\;300\;2 25\,large\;https://cbit-madagascar.mg/wp-content/uploads/2020/07/230720-re boisement-300x225.jpg\;300\;225\,full\;https://cbit-madagascar.mg/wp-conte nt/uploads/2020/07/230720-reboisement-300x225.jpg\;300\;225 X-ALT-DESC;FMTTYPE=text/html:\\n\\n\\n\\n\\n

\n

Dans le cadre de la prochaine campagne de reboisement\, l’associati on des exploitants forestiers du District de Fandriana a mis en place des pépinières dans le fokontany de Tsimialona\, le samedi 22 août dernier. Le s représentants des autorités locales dont le Chef du District de Fandrian a\, la DREDD Amoron’i Mania\, le Représentant de la Commune Urbaine de Fan driana ainsi que le Député élu dans le district de Fandriana ont honoré de leur présence l’événement.

\n

Le Ministère entend promouvoir une éco nomie verte répondant aux besoins de la population locale tout en veillant à la protection de l’environnement à Madagascar. Dans ce sens\, la respon sabilisation et la participation des exploitants forestiers dans les campa gnes de reboisement sont de rigueur afin de veiller à la durabilité de leu rs activités et des ressources forestières à exploiter. Pour leur part\, l ’association des exploitants forestiers du District de Fandriana prévoit d e reboiser 380 000 jeunes plants pour la campagne de reboisement 2020-2021 .

\n

 

\n

 

\n END:VEVENT BEGIN:VEVENT UID:ai1ec-1109@localhost/cbitwp DTSTAMP:20210805T100255Z CATEGORIES: CONTACT: DESCRIPTION:La gestion durable des aires protégées ainsi que la lutte contr e la dégradation forestière constituent une des principales priorités du M inistère. Pour la région SAVA\, le programme S2NPA œuvre dans la protectio n de la biodiversité et la promotion d’activités génératrices de revenus p our la population locale. Dans le cadre de ce programme\, une patrouille a été effectuée par les équipes de la DREDD Sava et de Sambava du 11 au 17 août 2020 dernier. Durant les contrôles forestiers\neffectués par l’équipe \, un défrichement de 0\,8 ha de terrain a été constaté dans l’aire protég ée d’Antsakasaka-Fokontany Ambavala. Le responsable de cette infraction a été de suite remis à la gendarmerie d’Anjangoveratra. Par ailleurs\, trois individus ont été pris en flagrant délit de coupe de bois dans la forêt d ’Andohan’ny Anjavinambo. Les enquêtes ont révélé que ces individus font pa rtie des propriétaires de terrain situé dans la Nouvelle aire protégée de Makirovana Tsihomanaomby. Notons que les propriétaires de terrains qui y s ont installés avant la mise en place de cette NAP ont le droit de rester d ans leurs terres. Toutefois\, ils doivent respecter les règles relatives à la préservation des ressources naturelles qui se trouvent dans cette aire protégée.\nAfin de lutter contre ces infractions\, les autorités locales misent sur la responsabilisation et l’implication des populations locales dans la protection des aires protégées. Ainsi\, outre l’amélioration du sy stème de gestion des aires protégées\, le renforcement de l’éducation envi ronnementale et la promotion des emplois verts seront mis en exergue dans ces zones.\nL’équipe de la DREDD Sava a profité de ces descentes sur terra in pour faire connaître à la population environnant les aires protégées le s règles et sanctions liées aux infractions de ce genre.\nDans le cadre de cette mission de contrôle\, la DREDD Sava et le CEF Sambava ont été appuy és par l’équipe du MBG (Missouri Botanical Garden)\, de la Commune rurale d’Anjangoveratra\, des patrouilleurs et de la gendarmerie nationale d’Anja ngoveratra. DTSTART;VALUE=DATE:20200811 DTEND;VALUE=DATE:20200818 SEQUENCE:0 SUMMARY:RÉGION SAVA: RESPONSABILISATION DE LA POPULATION LOCALE DANS LA PRO TECTION DES AIRES PROTÉGÉES X-COST-TYPE:free X-WP-IMAGES-URL:thumbnail\;https://cbit-madagascar.mg/wp-content/uploads/20 20/07/240720-responsabilité-300x225.jpg\;300\;225\,medium\;https://cbit-ma dagascar.mg/wp-content/uploads/2020/07/240720-responsabilité-300x225.jpg\; 300\;225\,large\;https://cbit-madagascar.mg/wp-content/uploads/2020/07/240 720-responsabilité-300x225.jpg\;300\;225\,full\;https://cbit-madagascar.mg /wp-content/uploads/2020/07/240720-responsabilité-300x225.jpg\;300\;225 X-ALT-DESC;FMTTYPE=text/html:\\n\\n\\n\\n\\n

La gestion durable des aires protégées ainsi que la lutte contre la dégradation forestière constituent une des principales priorités du Ministère. Pour la région SAVA\, le progr amme S2NPA œuvre dans la protection de la biodiversité et la promotion d’a ctivités génératrices de revenus pour la population locale. Dans le cadre de ce programme\, une patrouille a été effectuée par les équipes de la DRE DD Sava et de Sambava du 11 au 17 août 2020 dernier. Durant les contrôles forestiers

\n

effectués par l’équipe\, un défrichement de 0\,8 ha de terrain a été constaté dans l’aire protégée d’Antsakasaka-Fokontany Ambava la. Le responsable de cette infraction a été de suite remis à la gendarmer ie d’Anjangoveratra. Par ailleurs\, trois individus ont été pris en flagra nt délit de coupe de bois dans la forêt d’Andohan’ny Anjavinambo. Les enqu êtes ont révélé que ces individus font partie des propriétaires de terrain situé dans la Nouvelle aire protégée de Makirovana Tsihomanaomby. Notons que les propriétaires de terrains qui y sont installés avant la mise en pl ace de cette NAP ont le droit de rester dans leurs terres. Toutefois\, ils doivent respecter les règles relatives à la préservation des ressources n aturelles qui se trouvent dans cette aire protégée.

\n

Afin de lutter contre ces infractions\, les autorités locales misent sur la responsabili sation et l’implication des populations locales dans la protection des air es protégées. Ainsi\, outre l’amélioration du système de gestion des aires protégées\, le renforcement de l’éducation environnementale et la promoti on des emplois verts seront mis en exergue dans ces zones.

\n

L’équip e de la DREDD Sava a profité de ces descentes sur terrain pour faire conna ître à la population environnant les aires protégées les règles et sanctio ns liées aux infractions de ce genre.

\n

Dans le cadre de cette missi on de contrôle\, la DREDD Sava et le CEF Sambava ont été appuyés par l’équ ipe du MBG (Missouri Botanical Garden)\, de la Commune rurale d’Anjangover atra\, des patrouilleurs et de la gendarmerie nationale d’Anjangoveratra.< /p>\n END:VEVENT END:VCALENDAR