La contribution déterminée au niveau national

La contribution déterminée au niveau national

Anjahamana Johnson (83)_Easy-Resize.com
Anjahamana Johnson (61)_Easy-Resize.com
Anjahamana Johnson (130)_Easy-Resize.com

La CDN de Madagascar a été préparée en tenant compte des objectifs et priorités nationaux de développement inclus dans les principaux documents stratégiques nationaux, notamment la Politique Général de l’Etat (PGE), de la Politique Nationale de Développement (PND) et de la Politique Nationale de Lutte contre les changements climatiques (PNLCC).

Atténuation

Une petite définition 

L’atténuation du changement climatique est l’ensemble de mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et à renforcer les séquestrations de GES/puits carbone. Les actions nationales d’atténuations appropriées à Madagascar concernent les secteurs énergie, agriculture, forêt, déchets et transports. A l’horizon 2030, Madagascar vise une réduction de l’ordre de 30 MtéqCO2de ses émissions de GES, soit 14% par rapport au scénario BAU, selon les projections établies sur la base de l’inventaire de GES de l’année 2000 à l’année 2010. A cette réduction s’ajoute l’augmentation des absorptions du secteur UTCATF qui sont de l’ordre de 61 MtéqCO2 en 2030.

Secteur énergie

  • Faciliter l’accès à l’énergie, stabiliser l’existant et développer de nouvelles pistes notamment les énergies renouvelables et alternatives
  • Production énergétique (réhabilitation du réseau et des centrales)
  •  Développement de l’énergie renouvelable (augmentation de la contribution de l’hydraulique et du solaire à partir de 35% (actuel) à 79%)
  • Amélioration de l’efficience énergétique
  • Electrification rurale
  • Diffusion des foyers améliorés (50% de ménages adoptant les foyers améliorés en 2030)

Secteur agriculture

  • Diffusion à grandes échelles des Systèmes de Riziculture Intensive / Améliorée
  • Promotion à grandes échelles de l’agriculture de conservation et de l’agriculture climato-intelligente, en général
  • Diffusion de l’arboriculture (5000 ha annuellement à partir de 2018)

Secteur Utilisation des Terres et Changement d’Affectation des terres et Foresterie

  • Reboisement à grandes échelles pour un système durable de production de bois et avec des espèces autochtones pour la conservation
  • Réduction du prélèvement de bois des forêts
  • Intégration effective du mécanisme REDD-+
  • Diffusion de l’agroforesterie
  • Contrôle des feux de forêts et des prairies

Déchets

  • Production de biogaz à partir des eaux usées
  • Compostage des déchets organiques ménagers (50% des quantités de déchets transformés dans les grandes villes)