Les COP

Anjahamana Johnson (83)_Easy-Resize.com
Anjahamana Johnson (61)_Easy-Resize.com
Anjahamana Johnson (130)_Easy-Resize.com

Les Conférences des Parties (COP)

C’est quoi les COP ?

La CCNUCC s’est dotée d’organes pour assurer le suivi de ses actions. La Conférences des Parties (COP) constitue l’organe suprême de la Convention, comme l’indique les Nations Unies, dans le sens où la COP est la plus haute autorité à pouvoir prendre des décisions.

La conférence des parties (COP) constitue l’organe suprême de la CCNUCC et se réunit annuellement afin de négocier et de surveiller la mise en œuvre de la Convention. Elle a ratifié le Protocole de Kyoto, le 16 février 2005.

Un petit historique des COP

En 1992, plus de 178 pays se rencontrent à Rio de Janeiro pour la conférence décennale de l’ONU sur l’environnement et le développement. Des avancées significatives sont ainsi faites, comme la signature de la Déclaration de Rio de Janeiro sur l’environnement et le développement qui donne une définition officielle du développement durable.

Chaque année, les pays ayant signé la convention sur le climat du sommet de Rio se retrouveront pour trouver des solutions concrètes pour lutter contre le changement climatique. La “conférence des parties” prendra place chaque année dans une ville différente. Des acteurs non gouvernementaux y prendront aussi place (ONG, entreprises, villes, citoyens etc.) afin de représenter au mieux la société qui doit lutter contre le changement climatique.

Comment les COP fonctionnent-elle ?

La COP possède deux organes subsidiaires permanents : l’Organe subsidiaire pour la mise en œuvre (SBI) et l’Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique (SBSTA).

Le SBI : Le SBI soutient la COP, la CMP et la CMA et veille à ce que les Parties progressent dans la mise en œuvre de leurs engagements au titre de la Convention, du Protocole de Kyoto et de l’Accord de Paris (et des décisions prises auparavant). Différentes thématiques sont traités durant les COP, principalement celles liées à l’adaptation, l’atténuation, les Contributions déterminées au niveau national… ainsi que les questions relatives aux pays les moins avancés et les changements climatiques, entre autres. La présidence du SBI est assurée tour à tour par les cinq groupes régionaux des Nations Unies.

Pages : 1 2 3