Forêts et biodiversités

Anjahamana Johnson (83)_Easy-Resize.com
Anjahamana Johnson (61)_Easy-Resize.com
Anjahamana Johnson (130)_Easy-Resize.com

Les secteurs forêts et biodiversités

« Reverdir Madagascar », telle est la politique du MEDD pour contribuer à l’atteinte des objectifs fixés dans la Politique Générale de l’Etat (PGE). Cette politique, sur la base des principes et des dispositions de la Charte de l’Environnement et des Conventions Internationales relatives à la protection de l’Environnement, ratifiées par Madagascar, est en conformité avec les objectifs fixés par le velirano N°10 lequel consiste à la gestion durable et la conservation de nos ressources naturelles. L’objectif est de reboiser et de couvrir en raison de 40.000 hectares de surfaces par an avec la mobilisation des élèves/étudiants, des militaires qui représentent approximativement 6 millions d’individus.

Le recours à de nouvelles technologies de reforestation à grande échelle devrait être fait.

Par ailleurs, le MEDD est chargé de la conception, de la coordination, de la mise en œuvre et du suivi-évaluation de la politique de l’Etat en matière d’environnement et de Développement Durable. Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable s’assigne comme mission « La Sauvegarde et la valorisation de notre environnement et de nos ressources naturelles uniques pour le bien-être de la population Malagasy ainsi que le développement durable du pays ».

A ce titre, et en rapport avec la politique du changement climatique, le MEDD a entre autres la charge de :

  • Développer et/ou mettre à jour des instruments politiques, stratégiques et juridiques pour améliorer la gouvernance environnementale et forestière
  • Assurer de manière coordonnée la prise en considération de la dimension environnementale dans les politiques de développement au niveau des secteurs et des collectivités décentralisées
  • Renforcer la lutte contre le changement climatique en vue d’une économie résiliente et d’un développement à faible émission de carbone

Les actions qui en découlent sont également en cohérence avec les conventions internationales ratifiées par Madagascar, politiques, stratégies et plans d’actions.

Les politiques se déclinent en deux :

  • Politique forestière nationale actualisée adoptée en 2017. La vision de la nouvelle politique forestière Malagasy pour la période 2016 – 2030 est la suivante :  » Toutes les parties prenantes s’organisent et œuvrent ensemble pour que les ressources forestières Malagasy soient protégées et valorisées de façon durable, rationnelle et responsable’’. Les grandes orientations stratégiques s’articulent autour des trois éléments clés interdépendants (i) Assurer la gestion durable et efficace du capital forestier Malagasy ; (ii) Améliorer la gouvernance forestière ; (iii) Mettre en place des systèmes de financement durable.
  • Politique Nationale de Lutte contre les Changements Climatiques (PNLCC) adoptée en 2010, Objectifs : (i) promouvoir des mesures nationales appropriées pour réduire le degré de vulnérabilité du pays face au changement climatique et les émissions de GES ; (ii) développer des comportements contribuant à la lutte contre le changement climatique à tous les niveaux ;
  • Refonte du Code de Gestion des Aires Protégées en 2015 : Aire Protégée (AP) : un territoire délimité, terrestre, marin, côtier, aquatique dont les composantes présentent une valeur particulière notamment biologique, naturelle, esthétique, morphologique, historique, archéologique, cultuelle ou culturelle, et qui nécessite, dans l’intérêt général, une préservation multiforme ; Elle est gérée en vue de la protection et du maintien de la diversité biologique, de la conservation des valeurs particulières du patrimoine naturel et culturel et de l’utilisation durable des ressources naturelles contribuant à la réduction de la pauvreté ; (i) Aire marine protégée : une région intertidale ou subtidale de même que les eaux la recouvrant, ainsi que la flore, la faune et les caractéristiques historiques et culturelles associées ; (ii) Aire Protégée communautaire : une Aire Protégée instituée et gérée volontairement par les communautés locales en vue de la conservation et de l’utilisation durable des ressources naturelles, de la préservation des coutumes et du patrimoine culturel et spirituel associé ainsi que des pratiques et des usages traditionnels durables.
  • Charte de l’Environnement Malagasy actualisée et adoptée en 2015:La Charte de l’Environnement adoptée sous forme de loi d’Etat, la loi 90-033 (actualisée en 2015) qui constitue le cadre général d’exécution de la Politique Nationale de l’Environnement et comporte les objectifs visés, la stratégie à mettre en œuvre et les programmes Environnementaux quinquennaux à réaliser sur 15 ans.

Politique /strategie à telecharger