Les stratégies et les politiques relatives à l’environnement et au changement climatique

Anjahamana Johnson (83)_Easy-Resize.com
Anjahamana Johnson (61)_Easy-Resize.com
Anjahamana Johnson (130)_Easy-Resize.com

Les stratégies et les politiques relatives à l’environnement et au changement climatique

Madagascar se met en phase avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) fixés au niveau du Système des Nations-Unies. L’objectif principal est de réduire la pauvreté de moitié en 2015. L’atteinte de tel objectif nécessite le développement de certains secteurs d’activités qui sont de plus en plus concernés par le changement climatique. Eu égard au risque encouru à cause du changement climatique, il est nécessaire de définir une politique nationale de lutte contre le changement climatique en vue de parvenir à un développement durable.

La politique nationale de lutte contre le changement climatique (PNLCC) s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention Cadre des Nations-Unies sur le Changement Climatique et du Protocole de Kyoto auxquels Madagascar a adhéré respectivement en 1998 et en 2003 et tient compte des différentes politiques existantes. Le but est de gérer efficacement le changement climatique de manière à ce que les effets néfastes qu’il a sur les différents secteurs et dans divers domaines soient réduits au minimum.

D’ailleurs, cette politique s’inscrit dans la Politique Nationale de l’Environnement. Le présent document vise à renforcer la lutte contre le changement climatique dans le pays, et dans ce sens, sert de référence aux actions à entreprendre. Il donne également les grandes orientations de la lutte contre le changement climatique axées sur des stratégies de mise en œuvre. Il permet ainsi d’inciter les investisseurs et les partenaires techniques et financiers dans le domaine du changement climatique.

Extrait de la Politique nationale de lutte contre le changement climatique (télécharger ici)

Les stratégies nationales

Santé

Un cadre continental

La Déclaration de Libreville sur la Santé et l’Environnement en Afrique fournit un cadre cohérent et intégré pour traiter des liens entre la santé humaine et l’environnement sur le continent. Madagascar l’a ratifiée. Le changement climatique est l’un des risques environnementaux qui fait peser des menaces sur la santé publique. Or, le continent, comme Madagascar, est de plus en plus exposé.

Des référentiels nationaux

De nombreux référentiels nationaux encadrent le secteur santé et prennent en compte le changement climatique comme étant une composante de plus en plus importante dans l’incidence sur la santé publique. L’émission des gaz à effet de serre entraîne par exemple le changement climatique ce qui accentue la fréquence et l’intensité des phénoménes météorologiques extrêmes (cyclone, inondation, sécheresse,…) responsable de la prolifération des rongeurs et des vecteurs nuisibles à l’origine des épidémies du paludisme, de la peste et des maladies émergentes et ré émergentes comme les arboviroses (dengue, chikungunya, …), Les différentes politiques, les plans et les stratégies sur la santé publique englobent dans leurs approches cette dimension climatique.

• Télécharger la Politique nationale de santé et environnement (NOM DE FICHIER POLITIQUE NATIONALE DE SANTE ET ENVIRONNEMENT)

Santé et environnement : deux faces d’une même pièce

Le Plan d’action national d’adaptation du secteur sante au changement climatique à Madagascar a été mis sur pied pour s’attaquer aux effets néfastes du changement climatique sur la santé. Les activités ont été identifiées à travers le Plan National d’Adaptation du secteur Santé au Changement Climatique (PNASS). Les impacts du CC à Madagascar sont importants en termes de pertes en vies humaines, d’effets sur les investissements et sur l’économie en général.

Pages : 1 2 3